A LA MANIERE DE P.MORAND
DANS LAMPES A ARC...

ATHENES

Ouvert la nuit, fermé la nuit ? Peu m'importe...
Bienvenue dans Athènes la brune
où les arbres suffoquent.
Diagnostic : cancer urbain
à métaxases.

De la fenêtre de l'Ambassade on voit
une Acropole en carton-pâtre,
rochers frisés sous la couleur
simili-lune
des projecteurs.
Que faire dans l'énorme buanderie ?
30 le soir,
mais ça n'est pas assez
pour laver la sainte auréole
aux chemises du jour.

Le voyageur rit jaune.
L'autochtone se plaint à belles dents
de l'éructation des oracles
qui remontent des profondeurs
d'un antre commercial...
Royaume moderne
des herbes prophétiques.
Dans la rue,
un chien,
aussi rouge et plat qu'un papillon d'Epire,
distille un parfum capiteux.
Hécate n'en a plus souci
depuis qu'elle a déserté ses carrefours,
lassée du pollen meurtrier
de la flore mécanique.

Nul mystère
A Eleusis, bord de cette mer
où Poséidon se débat,
la barbe dans l'hélice d'un cargo,
tournant depuis des heures
sous les yeux touristiques ;
crépuscule crasseux :
Les cheminées d'usine,
colonnes aux chapiteaux toxiques,
soutiennent encore les draps
pétrole et maculés d'Apollon polymère.

Au menu demain : (si l'aurige de l'aube n'est pas renversé par un poids lourd.)
Erechtéion, diesel, musée national et moussaka.

Maxime